independant del 10/06/2008

  • PDF
  • Imprimeix
  • Correu electrĂČnic

 

Edition de Perpignan

Mardi 10 juin 2008

Le correfoc Ă©claire Identi'cat "una festa totalment catalana" BAHO. La septiĂšme Ă©dition d'Identi'cat confirme la montĂ©e en puissance d'Aire Nou de Bao, cette association qui, partie des "castellers", formidables tours humaines, rĂ©ussit un sacrĂ© trait d'union entre fĂȘte et identitĂ©, catalanes, bien sĂ»r ! Petit bilan d'une manifestation...
 
Le correfoc Ă©claire Identi'cat "una festa totalment catalana" BAHO. La septiĂšme Ă©dition d'Identi'cat confirme la montĂ©e en puissance d'Aire Nou de Bao, cette association qui, partie des "castellers", formidables tours humaines, rĂ©ussit un sacrĂ© trait d'union entre fĂȘte et identitĂ©, catalanes, bien sĂ»r ! Petit bilan d'une manifestation... 
Avec les castellers qui furent à l'origine des actions menées par "Aire Nou de Baho", les correfocs et leurs fulminants artifices sont sans doute la plus spectaculaire des attractions nocturnes de la festa catalana. Originaires du sud, ils sont maintenant totalement intégrés et appréciés en Catalunya nord.
Dans cette mondialisation qui court on ne sait oĂč mais qui fait de l'acculturation et de l'uniformisation les carburants essentiels de son expansion, il est des rĂ©sistances salutaires... Ce n'est donc pas un combat d'arriĂšre-garde que mĂšne 
Aire Nou de Bao en faisant de l'identitĂ© locale, "tot en catalĂ ", son credo et sa raison d'ĂȘtre. C'est au contraire un engagement d'avenir dans la mesure oĂč seules ne sombreront pas dans le grand anonymat universel les cultures qui se seront battues pour exister ! Et cette rĂ©sistance semble gagner du terrain, mĂȘme nos grands Ă©lus locaux les moins engagĂ©s dans la dĂ©marche catalane en ont fait un cheval de bataille, pas forcĂ©ment opportuniste. Ils ont laissĂ© parler leur coeur et remonter de leurs racines les plus profondes cette sĂšve que tout autochtone porte en lui mais qu'il bride bien trop souvent pour rester dans le culturellement et politiquement corrects d'une sociĂ©tĂ© incapable de vivre ses diffĂ©rences. Albert SolĂ©, le nouveau prĂ©sident d'Aire Nou confirme cette poussĂ©e : "On nous demande de plus en plus car il y a aujourd'hui, plus que jamais, besoin de retrouver une identitĂ© et des repĂšres qui nous soient communs. Nous sommes Catalans alors quoi de plus normal que de faire la fĂȘte en catalan, autour de manifestations qui nous sont propres". Identi'catest donc un des points forts de ces militants de la fĂȘte en catalan que sont les gens d'
Aire nou"Cette annĂ©e, malgrĂ© le temps pourri, nous avons eu du monde, le nouveau maire est venu, ça nous a fait plaisir car la fĂȘte nous la voulons pour tous. Nous ne la faisons pas pour nous faire plaisir entre nous", continue le prĂ©sident SolĂ©. Le thĂ©Ăątre de Josep Tolza a fait le plein et si les 
"Minimoys" en version catalane n'eurent pas autant de succĂšs c'est peut-ĂȘtre, comme Hallowen, d'avoir dĂ©jĂ  trop sacrifiĂ© Ă  l'internationale banalisatrice. La premiĂšre "bidonejada" permit de joindre l'ustensile de cuisine Ă  l'agrĂ©able du concert de casseroles et les castellsgegantscorrefocsgrallers firent le reste. CĂŽtĂ© danses, avec Crescendo, les musiciens qui montent, Belda i Badaboc, sans oublier le repas de germanor avec la succulente paella prĂ©parĂ©e par "Miguelito" Sancho, tout le monde y trouva son compte durant une semaine de vraie fĂȘte populaire made in Catalunya nord ! M. L.

 

 

 

2019

 

2018

 

2017

 

2016

 

2015

 

2014

 

2013

 

2012

 

Llegeix també

camisetas de futbol baratas
http://www.yukondieselfuel.com
http://www.camisetaespanamundial2014.es